Frank Fournier : « Je voulais que les gens sachent qui elle était »

colombie2En 1985, Frank Fournier photographie en Colombie une petite fille, coincée dans les débris d’un volcan en éruption. Les critiques pleuvent : comment photographier cette enfant qui est en train de mourir au lieu de l’aider ? Son auteur rouvre la plaie.

Ce visage, personne ne l’a oublié. Nous sommes le 16 novembre 1985, à Armero-Guayabal, en Colombie. Le volcan Nevado del Ruiz est en éruption depuis trois jours. Une petite fille, Omayra Sánchez, est prisonnière des débris. Ses jambes sont coincées et elle est également perforée au niveau de la taille, par une barre de fer. Au bout de 60 heures de lutte, elle meurt devant les personnes présentes sur place, impuissantes. Parmi elles, les journalistes, venus couvrir l’évènement…

Par Margaux Duquesne. Photo : Franck Fournier. Lire l’intégralité de l’article : http://www.franceinter.fr/blog-autopsie-dune-photo-la-colombienne-omayra-sanchez-par-frank-fournier#photographe